Non classé

Devenir maman

Ce matin, mon amoureux m’a envoyé sur Messenger une pièce jointe avec un article : «Faut qu’on parle : un bébé ce n’est pas QUE du bonheur. ».

Rien qu’en lisant ce titre, je me dis : « Dingue ! C’est ce pourquoi je me bats depuis la naissance de ma fille. ».

Je l’ouvre, le lis et découvre un super article qui regroupe tout ce que je pense et que je crie à haute voix à tous mes proches et à qui veut bien l’entendre.

Quel bonheur de ne pas se sentir seule.

Dans mon article, je ne vais pas vous redire tout ce qu’il y a dans celui écrit par Gwendoline Cuvelier (que je remercie d’ailleurs) car on dirait qu’elle est rentrée dans ma tête pour l’écrire. Je vous invite vivement à le lire en cliquant ici. Mais je vais juste rajouter quelques petites choses.

La naissance de ma fille a été le plus grand chamboulement de toute ma vie. J’ai eu vraiment beaucoup de mal à gérer tout cela. Ca a été très difficile de ne plus avoir de temps pour moi et pour faire des choses. Je culpabilisais énormément de ne pas aimer mon congé de maternité, de pleurer mon ancienne vie et de décompter les jours jusqu’à la reprise de mon boulot alors que partout on crie que ce n’est que du bonheur.

Ce qui m’a aidé a été la lecture d’un journal « le ligueur » où il disait que c’était normal qu’on ait parfois l’envie de jeter son bébé par la fenêtre. Quel soulagement de lire que ce que je ressentais à certains moments était normal. D’ailleurs, je l’ai gardé pour pouvoir le passer à mes copines qui accouchaient. On lit ce genre de choses tellement peu souvent.

On vit dans une société où il faut avoir l’air parfait. Il suffit de regarder sur instagram et sur facebook. On a l’impression que l’arrivée d’un bébé, c’est juste le rêve, qu’on retrouve son corps en trois semaines, que s’occuper de son enfant donne bonne mine, le sourire,…. . Bref ça ne le fait pas de poster une photo à 15h de nous en pyjama, les cheveux sales, en train de pleurer, avec son bébé à côté qui pleure aussi.

Ce qui m’énerve aussi beaucoup, ce sont les connaissances (pas mes amis, car eux, ils savent qu’on ne doit pas me dire cette phrase) qui, quand tu prends de leurs nouvelles te disent : « c’est QUE du bonheur ». Alors déjà, ne vivre QUE dans le bonheur, ce n’est pas possible donc faudrait peut-être arrêter !

Et le pire, c’est que quand tu creuses et que tu leur expliques qu’avant de venir à cette soirée tu as eu envie de jeter ta fille de 4 ans par la fenêtre tellement elle t’énervait (J’espère ne pas voir les services sociaux toquer à ma porte après avoir écrit ça 😉 . ), ils te racontent que l’autre soir, ils ont eu le même sentiment. Alors pourquoi dire que du bonheur ? Cela apporte beaucoup de culpabilité aux personnes qui ne pensent pas cela. On ne se sent pas « normal ».

Attention, je ne suis pas en train de dire qu’avoir un enfant, c’est horrible et que tout le monde vit cela avec autant de difficultés que moi. Mais juste si les gens pouvaient dire qu’avoir un enfant c’est beaucoup de bonheur avec quand même des moments de doutes et des moments difficiles cela rendrait les choses plus faciles pour tout le monde.

Enfin, me revoilà embarquée à nouveau dans cette aventure. Dans moins d’un mois, le deuxième est là. J’espère de tout cœur que ça ne sera pas le même tsunami que pour la première.

Je me rassure en me disant que c’est le deuxième, que j’apprécie moins cette grossesse car j’ai beaucoup plus vite mal dès que je m’active un peu et que donc le fait de me retrouver à nouveau moi, toute seule, sans plus personne dans mon ventre sera plus facile. Et puis, je prends quelques petites précautions ; j’ai été chez un homéopathe pour m’aider à passer ce cap plus en douceur.

Quoiqu’il en soit, quoiqu’il arrive même si cela se passe très bien, ce qui est sûr, c’est que ça ne sera JAMAIS QUE du bonheur !!!

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s