archives, Non classé

L’allaitement

Comme premier article, j’avais envie de vous parler d’un sujet qui me touche particulièrement en ce moment : l’allaitement.

Et oui que voulez-vous quand on est enceinte…

Vais-je allaiter ou pas mon bébé??????

Pour tout vous expliquer, pour mon ainée je l’ai fait pendant 3 mois et je n’en ai pas un souvenir impérissable. Pour certaines femmes, l’allaitement est vraiment un moment de pur bonheur. Pour moi ça a été plus un calvaire, des moments de stress,…

1er problème :

Autant je ne suis jamais contre un beau petit décolleté, un t-shirt un peu transparent qui laisse deviner mon soutien,… Autant sortir mon sein devant des gens pour allaiter mon bébé est quelque chose qui me dérange. Je deviens en un coup très pudique.

Donc conclusion, je reste enfermée chez moi par peur de devoir allaiter en public. Et je ne vous raconte même pas le stress lors des visites à la maternité…

2ème problème :

Ca prend du temps. Ma fille mettait tellement de temps à boire que j’avais l’impression de passer ma vie dans le fauteuil avec elle pendue à mon sein. La déprime totale.

Conclusion, dès que je pouvais je la déposais pour pouvoir faire une petite chose de ma journée (comme aller me laver à 16h), et je ne la prenais pas énormément dans les bras en dehors de ces moments. Quand j’y repense cela m’attriste mais je ne savais pas faire autrement.

Je ne veux en aucun cas refaire cette même erreur.

3ème problème:

Je n’ai pas une production de lait de dingue. Donc je devais toujours en plus de l’allaitement donner un petit biberon. Je ne sais pas si cela peut changer d’une grossesse à l’autre mais c’était vraiment compliqué. Et comme ma fille a fait ses nuits directement, je devais mettre mon réveil à 3h du mat pour aller tirer mon lait car aussi non cela envoyait le signal que j’arrêtais d’allaiter.

Vous allez sûrement me dire : « Mais où est ton problème? Je pense que ta décision est claire… »

Et bien non, car la culpabilité (qui fait partie intégrante de ma vie) est là… Comme j’ai allaité mon ainée qui a une immunité de compète, si je ne le fais pas pour le suivant, tous les maux qu’il va avoir je me demanderai toujours « et si je l’avais allaité ». (Oui oui je suis un peu folle et torturée). Et en tant que parent, on a envie de donner la même chose à ses deux enfants…

Je me dis alors pourquoi ne pas essayer d’allaiter un mois? Si cela ne me plaît vraiment pas, je n’aurai qu’à arrêter plus tôt. Je suis incapable à l’heure d’aujourd’hui de dire si j’ai même l’envie d’essayer. J’ai actuellement deux petites voix dans ma tête qui se contredisent…

Enfin, j’ai encore quelques mois pour me torturer les méninges …

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s